Voici les projets pédagogiques et éducatifs mis en œuvre pour l’année scolaire 2018 2019

 

Accompagnement individualisé pour les 3 classes de 2nde

Une plage commune à l’emploi du temps les lundis de 14h40 à 15h35 où interviennent plusieurs enseignants

Ce dispositif est pris en charge dans le cadre des Initiatives d’Appui Personnalisé sous forme d’heures supplémentaires exceptionnelles individualisation

 

« Jeunes et citoyens » : un projet éducatif sur le thème des mémoires et des passeurs (Mme BERNADAC, M. JANIN et Mme ABDOU-ELANIOU ) :

  • Mener une réflexion et une action pluridisciplinaire autour du thème de la Retirada dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire de cet événement.Travail en coopération avec 3 lycées agricoles : Carcassonne, Rivesaltes et Théza.
  • Découvrir un épisode méconnu de l'histoire locale
  • Découvrir un lieu de mémoire et d'histoire : Le Mémorial de Rivesaltes 
  • Rencontrer des témoins
  • Lire et écrire des textes racontant l'exil 
  • Réaliser des supports ( exposition) et une mise en voix de leurs textes 
  • Rencontres avec d'autres élèves, artistes, écrivains

 

Trophée Prévention MSA :

Cette année la classe de 2nde SAPAT repart pour le trophée prévention organisé par la MSA. A la lumière de l’expérience des années passées, cette année ce projet est conduit dans le cadre d’un EIE sur la quasi totalité de l’année scolaire et verra 4 enseignants intervenir. Au 1er semestre Mme Cambon et M Navarro pour le choix des thèmes et l’écriture du contenu, au 2ème semestre Mmes Bernadac et Broll travailleront sur la mise en scène puis les répétitions.

Le trophée aura lieu en avril 2019.

A l’issue du trophée, le travail réalisé fera l’objet d’une animation dans un EHPAD.

 

CIS Article 1 – 1èreBac Pro GMNF (N2)

Ce projet initié par l’association Article 1 et le MAAF se déroule dans le cadre du Contrat à Impact Social (CIS) avec pour objectif la « Persévérance et l’ambition scolaire dans les zones rurales ».

Ce projet se déroule sur 2 régions pilotes dont l’Occitanie et part de plusieurs constats :

Les jeunes gens et jeunes filles issus de milieux modestes ont des difficultés à se projeter dans les études supérieures en raison notamment de phénomènes d’autocensure survenant très tôt dans leur parcours scolaire.

Les jeunes gens et jeunes filles issus de milieux modestes rencontrent des difficultés dans l’identification et la mise en valeur des compétences acquises au fil de leurs parcours et de leurs expériences.

Les opérations visant au soutien des jeunes et de leurs familles, à la découverte des possibles, et à la présentation de parcours de réussite accessibles peuvent contribuer à une augmentation des vocations à poursuivre des études supérieures et favoriser l’accès aux meilleures opportunités professionnelles.

Dans l’enseignement agricole, plus spécifiquement :

61 % des lycéens boursiers débutant la classe de 1ere en lycée agricoles obtiennent un baccalauréat professionnel contre 71 % pour l’ensemble des élevés, soit un écart de 10 points pour les élèves boursiers ;

47 % des jeunes issus des zones rurales s’orientent vers des études courtes car moins onéreuses ;

Les jeunes élèves de zones rurales doivent parcourir en moyenne 18km pour se rendre à leur établissement scolaire, ce qui a pour conséquence une inégalité en termes d’accès aux ressources éducatives.

Or dans les filières de l’enseignement agricole, l’obtention d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) reste un atout fort pour l’insertion professionnelle des jeunes. Ainsi, dans les filières visées par le programme d’actions, des différences significatives d’insertion existent en fonction du niveau de diplôme (de 7 à 14 points de pourcentage de différence).

L’objectif est donc d’accompagner une classe sur le cycle de 1ère et terminale et de contribuer à une insertion post-bac plus juste, plus confiante et mieux adaptée aux aspirations et au potentiel académique de chaque jeune. L’accompagnement s’effectuera de 2 manières complémentaires :

un accompagnement en présentiel via des ateliers collectifs déployés dans le lycée avec en complément des visites de sites externes.

Un accompagnement digital via la plate-forme Inspire, ouverte à tous les lycéens de Première et de Terminale 

La pédagogie mise en œuvre s’inspire de l’apprentissage expérientiel, les jeunes sont en posture active et progressent par la pratique et par les pairs.

Les ateliers retenus dans le présent protocole sont les suivants :

Ateliers déployés en classe de Première :

Connaissance de soi

Compétences et codes professionnels

Ateliers déployés en classe de Terminale :

Aide à l’orientation

Le programme repose sur un suivi de cohorte, c’est-à-dire que les élèves bénéficiant du programme d’actions en Première, en bénéficieront également l’année suivante en Terminale.

 

Préparation concours pour les Terminales

Reconduction du dispositif d’accompagnement et de préparation aux concours du secteur para-médical animé par Mme Tesnière. 15 séances de 2 heures les mercredis après midi de 12h30 à 14h30 à partir du mercredi 7 novembre.

 

Actions professionnelles en SAPAT :

Dans le cadre des actions professionnelles, nous avons de nouveaux partenaires : Narbonne Solidaire, La Maison des Potes (insertion sociale).

Comme chaque année, le foyer Chaminade du Quatourze reste un partenaire privilégié du lycée: mini-stage en seconde( avec les agents d'entretien), loto avec les S2 (avec les équipes éducatives), actions professionnelles avec les S3 (avec l'équipe d'encadrement, Mme Pascual et Mme Lotigie)+ accueil de nombreux stagiaires dans le cadre des PFMP.

Reconduction de l'action téléthon le vendredi 14 décembre en S1

Reconduction du partenariat avec l'IME dans le cadre des TP santé (tous les mardis matin, nous accueillons 3 jeunes atteints de handicap mental. Ils sont intégrés à la vie du lycée pendant 3 heures et sont encadrés par la classe S2

 

PRODAS (PROgramme de Développement Affectif et Social)

L’équipe enseignante suite à une journée d’information organisée par le Conseil Régional et face à l’évolution du climat scolaire a décidé de s ‘engager dans le programme PRODAS.

Le PRODAS peut se définir comme une méthodologie éducative et préventive de développement de la personne, basée sur l’expression des ressentis. Il est conçu pour aider les jeunes à se comprendre et se respecter eux-mêmes pour ensuite comprendre et respecter les autres. Il vise à favoriser l’autonomisation et la responsabilisation des élèves.

Le PRODAS donne l’occasion – quelquefois unique – aux enfants d’apprendre à exprimer leurs sentiments, à mieux se connaître, mieux s’accepter les uns les autres, et favorise ainsi des attitudes constructives plutôt que destructives

A travers différentes activités fondées sur la parole, l’expression de soi et de ses ressentis – à partir des facteurs du développement humain (conscience de soi, réalisation de soi, interactions sociales) – il s’agit d’apprendre à mieux se connaître, communiquer, gérer ses conflits sans violence, s’enrichir des réflexions et expériences des autres, s’affirmer, argumenter, s’exprimer en groupe etc.

L’école devient un lieu de socialisation qui tient compte du vécu personnel des enfants et des enseignants, en partant de leurs expériences pour les amener à échanger et réfléchir dans une perspective d’apprentissage et de lutte contre le mal-être et les violences

L’expérience menée depuis de nombreuses années à l’étranger et en région du primaire au lycée a montré des améliorations et des changements

dans l’ambiance de la classe et pendant les temps de récréation entre les enfants

dans l’amélioration et/ou la facilitation des relations enfants/enseignants

dans les apprentissages scolaires : notamment en ce qui concerne la maîtrise de la langue, l’apprentissage des mots de vocabulaire, l’expression orale, l’esprit critique, la capacité d’argumentation etc.

Les retours des élèves montrent qu’ils ont compris et intégré les objectifs du programme : « c’est un temps où l’on parle des choses qui nous intéressent », « c’est quand même pas facile pour les enfants d’exprimer ce qu’ils sont sur le cœur 

La formation PRODAS de 5 jours aura lieu mi novembre et concerne 13 enseignants, le CPE et le Proviseur. Le PRODAS sera ensuite mis en œuvre par les enseignants volontaires et notamment dans les classes de 2nde dans le cadre de l’accompagnement personnalisé .

Un accompagnement des équipes par des professionnels est prévu durant les 1ères séances ainsi que des séances d’analyse de pratique tout au long de l’année scolaire.

Fil d'informations

Journée "Portes ouvertes"

Première journée "Portes ouvertes" site de Charlemagne 16 février 2019

     

Des BTS gestion et protection de la nature à Cuxac-Cabardès

Dans le cadre d’une animation pour le service Espaces Naturels Sensibles (ENS) du Conseil Départemental de l’Aude, des élèves de BTSA Gestion et Protection de la Nature (BTS GPN, Valentin Barrau, Ugo Pena, Helias Guiraud et Nicolas Busquets) sont intervenus dans la classe de Yannick Labenc (CM1, CM2), instituteur à l’école primaire de Cuxac-Cabardès. Cette animation avait pour thème la tourbière de Laprade, une zone humide protégée du département de l’Aude classée en ENS.

C’est autour d’une maquette spécialement confectionnée pour l’occasion que les étudiants ont pu  informer les élèves de CM1/CM2  sur les principales caractéristiques du  fonctionnement de la tourbière ainsi que sur  la Faune et la Flore spécifiques à ce milieu.

Mais le projet ne s’arrête pas là, une autre intervention des BTS GPN est prévue pour le mois de Mai 2019. Cette fois-ci les étudiants emmèneront  les enfants sur le terrain afin qu’ils puissent étudier la tourbière de façon plus pragmatique.

 

LES SCIENCES PARTICIPATIVES S’INVITENT A CHARLEMAGNE

Dans le cadre de leur Projet d’Initiative et de communication (PIC) , Aurélie Monier, Marinette Gonzalez, Sarah Cardin, Clément Perret-Morin,et Emilie Sanchez, étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature ont installé deux mangeoires à oiseaux dans l’enceinte du lycée.

Grâce à l’application BirdLab, disponible sur tablettes et smartphones, ils initient trois classes de seconde générale et technologique à l’observation du comportement des oiseaux sur les mangeoires.

Après identifications des différentes espèces présentes sur le site, les données enregistrées lors de ces séances d’observation sont envoyées au Muséum National d’Histoire Naturelle .

Les étudiants responsables du projet, présenteront ce dispositif au public lors des journées portes-ouvertes le 16 février de 9h00à 12h30.

      

Exposition artistique : les oiseaux de notre région

Lilian Lagoute , Alexandre Lachièze et Clémence Gargallo, Romain Portes, quatre étudiants en BTSA Gestion et protection de la nature sont passionnés d’art et de nature. Pour les journées portes ouvertes du 16 février et du 30 mars, ils nous proposeront une exposition de dessins et photographies sur le thème des oiseaux de la région.

Lilian a réalisé les dessins, Alexandre la plupart des photographies, Clémence a conçu les fiches-espèce qui viennent renseigner chaque épreuve.

   

Lire la suite...

CONFÉRENCE VIGNES ET ASSOCIÉES

Dans le cadre du Projet d'Initiative et de Communication (PIC) 4 BTS gestion et protection de la nature, vont réaliser une conférence sur le thème de la viticulture et des cultures associées. Dans la perspective du programme agro-environnemental pour la France, instauré par le Ministère de l’écologie et du développement durable, le lycée Charlemagne de Carcassonne lance un projet auto-écologie qui portera sur une durée de trois ans.

Lire la suite...