L'établissement en vidéo

Portraits d'anciens

Marion Lassalle

Nous continuons notre série de portraits et nous rencontrons aujourd'hui...

Marion Lassalle

La légende voudrait que lors du siège de la Cité, les troupes de l’Empereur Charlemagne se trouvèrent assoiffées suite à un empoisonnement volontaire des eaux autour de Carcassonne… Par dépit, voyant ses hommes mourir de soif, Charlemagne planta son épée dans un rocher d’où l’eau jaillit !

 

 

La légende prêterait à Charlemagne la découverte de la source mais quoiqu’il en soit cette source existe bien et se trouve au cœur du Lycée agricole carcassonnais. Elle a subi des évolutions au cours des décennies. Tantôt mise en bouteille et vendue dans les années 30, tantôt vantée pour ses vertus, tantôt valorisée comme espace paysager, cette source fait partie de l’histoire de Carcassonne.

Mise en valeur par des élèves

Abandonnée depuis quelques années (le dernier aménagement ayant eu lieu en 2007) cet espace paysager ressemblait à un massif inextricable et informel, fermé par une végétation non maîtrisée et par un roncier important. En Février 2017, dans le cadre d’un chantier nature, une classe de Terminale Bac Science et Technique de l’Agronomie et du Vivant en option Aménagement et Valorisation des Espaces a pu travailler sur la source pendant une semaine.

Pour répondre à la commande et se rapprocher le plus de la réalité professionnelle, les élèves ont étudié le site, ont fait émerger les atouts et contraintes et ont réfléchi aux actions à mettre en œuvre.

Apprentissage des techniques en sécurité

A grand renfort de tronçonneuses, débroussailleuses et perche-élagueuses, la classe de terminale STAV A a redonné un aspect paysager à la source. Les objectifs de cette semaine étaient de découvrir et mettre en œuvre un chantier, d’appréhender des techniques et l’utilisation de matériels en sécurité mais également de choisir des végétaux adaptés aux contraintes du climat. Ces actions ont été menées sous la surveillance et l’apport pédagogique de Marc Ramires (enseignant en Agroéquipement) et Richard Ribaut (Enseignant en Gestion des Espaces Naturels).

Après une ouverture intensive de la végétation, les pentes et abords de la zone ont pu être valorisés par la mise en place de massifs mêlant végétaux à fleurs, parfum et couvre-sol.

Une semaine d’efforts conséquents aura été nécessaire pour redonner à la Source Charlemagne sa splendeur passée… le défit est relevé et Charlemagne a retrouvé sa source et son épée ! Joyeuse fin.

La source sera en visite libre lors de la Journée Portes ouvertes de Charlemagne qui a lieu le samedi 25 mars de 9h à 16h.

 


Fil d'informations

La bourse de l'apprentissage

 

Mis en place par la Région Occitanie et l'Etat, le site apprentissageenregion est le portail incontournable en matière de formation par alternance. Que vous souhaitiez devenir apprenti.e ou maître d'apprentissage, vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour vous simplifier la vie

Lire la suite...

Equitation pour les élèves de Charlemagne

L'option équitation a repris en ce début d'année

Lire la suite...

Les élèves chiliens en visite dans le Cabardès !

La semaine du 24 au 28 septembre 2018, les élèves chiliens accueillis au lycée depuis le début du mois de septembre, ont accompagné les élèves des trois classes de Seconde générale lors des sorties organisées dans le cadre de l'EATDD (Ecologie Agronomie Terrtoire et Développement Durable).

Lire la suite...

"Devoir" de mémoire pour les élèves de Tle STAV

Dans le cadre de la commémoration du 80éme anniversaire de la Retirada (exil des Républicains espagnols, suite à la guerre civile), les élèves de terminale STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant) option Aménagement , du lycée Charlemagne, se sont rendus au camp-mémorial de Rivesaltes vendredi 28 septembre.

La visite a commencé par l’intervention très pertinente d’un spécialiste de l’histoire du système concentrationnaire qui a permis de prendre conscience que ce site résultait d’une politique globale de mise à l’écart d’individus jugés « indésirables » par les États européens du début du XXème siècle. Cette présentation a amené les élèves à s’interroger, plus largement, sur notre rapport à l’autre dans sa différence.

Lire la suite...

Les BTSA APV sur le terrain

Lundi 24 septembre 2018 à Revel chez un agriculteur : Comptage de couvert végétal sur différentes parcelles, sol non travaillé ou sol déchaumé. Pesée de la biomasse.