Accueil de la Journée Portes Ouvertes

Je veux entrer en Première professionnelle BAC Pro…

Actuellement en seconde professionnelle ou en seconde GT ou en 1ère en projet de réorientation, motivé par un secteur professionnel : viticulture-oenologie, horticulture-maraîchage, service aux personnes et au territoire, gestion des milieux naturels et de la faune, vous pouvez opter pour une entrée en 1ère professionnelle.

Viticulture et oenologie

 

Gestion des milieux naturels et de la faune

 

 

Service aux personnes et au territoire (SAPAT)

 

Documents à télécharger

» Plaquette Bac Pro Gestion des milieux naturels et de la faune

» Plaquette Bac Pro Service aux personnes et aux territoires

» Plaquette Bac Pro Horticole

» Plaquette Bac Pro Vitivinicole

 

 

Foire aux questions

Bac Pro CGEVV - Conduite et Gestion de l'Entreprise Viti-Vinicole au Lycée Charlemagne

  1. Y a-t-il des conditions particulières pour le choix de la structure support de stage ?
    Non, la structure doit présenter une unité de production de raisins. Elle peut donc être une exploitation viticole sans vinification ou un domaine viticole qui vinifie sa propre production de raisins. Ainsi, il n’est pas possible d’effectuer toutes les périodes de stage en cave coopérative. Toutefois, l’élève qui ferait ses stages sur une exploitation viticole (sans vinification), devra changer de structure pour les périodes de stage d’œnologie (septembre / octobre de 1ère et Terminale).
  2. Y a-t-il des obligations sur les caractéristiques de la structure choisie pour effectuer les stages ?
    Non, il faut surtout penser au travail de rapport de stage : privilégier la facilité à obtenir les informations nécessaires, notamment sur le plan économique et financier et la capacité à comprendre le fonctionnement de l’entreprise et ses objectifs.
  3. Est-on obligé de rester sur la même structure de stage sur l’ensemble du cycle ?
    Non, il est possible d’effectuer les stages sur des structures différentes. Toutefois, il est recommandé de prévoir une période assez longue sur une même structure pour pouvoir rédiger son rapport de stage.
    Exemple : En Seconde : semaines de stage dans une exploitation viticole ou un domaine. Septembre / octobre de Première en cave coopérative. Février, avril et juin de Première sur la même structure (exploitation viticole ou domaine), période assez longue pour réaliser le rapport de stage. Septembre / octobre de Terminale dans un autre domaine ou en cave coopérative.
    Parallèlement, il est possible de faire tous les stages sur la même structure, pendant les 3 années de formation, en respectant les stages de vinification en cave coopérative, si la structure support ne vinifie pas.
  4. Est-on obligé d’avoir fait la Seconde professionnelle pour pouvoir entrée en 1ère BAC PRO CGEVV ?
    Non, il est possible d’intégrer la Première après une Seconde générale. Cependant, l’élève devra rattraper 2 semaines de stage (dit “stage passerelle”) sur les vacances scolaires (généralement aux vacances de Toussaint et pendant les vacances d’été). De plus, il ne pourra pas passer le BEPA puisqu’il n’aura pas réalisé les CCF de Seconde.

Bac Pro CPH - Conduite de productions horticoles au Lycée Charlemagne

  1. En BAC PRO Conduite de Productions Horticoles, est-ce que l'on passe beaucoup de temps dehors ?
    Les enseignements sont structurés pour avoir une moitié du temps scolaire consacrée aux matières générales (Français, Mathématiques, Langue Vivante…) et l'autre moitié consacrée aux matières professionnelles (Horticulture, Agroéquipement, Economie...).
    Concrètement, pour les Seconde cette année, cela représente 6 à 8h de travaux pratiques dans les serres, champs ou atelier, par semaine. Il faut y ajouter les 2h d’EPS et la pratique d'options comme l'Équitation, la Pêche ou le Rugby.
    Dans la formation sont prévues, en plus, des périodes de stage en entreprise, des temps de projets sur une journée ou une semaine (Travaux Pratiques Renforcés, Développement Durable...).
  2. L'Horticulture c'est quoi ?
    Ils ‘agit d’un domaine plutôt large… Cela concerne le monde diversifié de la production végétale : la production de fruits, de petits fruits, de légumes, de végétaux d’ornement (fleurs et feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes), de jeunes plants (pépinières ornementales, plants fruitiers, plants maraîchers), de semences et de plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM).
    A Charlemagne, nos spécialités sont les plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) et le maraîchage mais nous avons aussi des applications pédagogiques dans tous les champs de l'Horticulture.
  3. Qu'est ce qu'on peut faire comme métier avec un BAC PRO CPH ?
    Plusieurs possibilités sont offertes : ouvrier qualifié, chef d’équipe d’une unité́ de production ou de transformation dans une entreprise horticole ou salarié d'un service de collectivité́ territoriale. Il est également possible de s'installer en tant que producteur !

Bac Pro GMNF - Gestion des Milieux Naturels et de la Faune au Lycée M. L. KING

  1. Comment se fait l’apprentissage des techniques ?
    L’apprentissage se fait sous forme de Chantiers école où les élèves pratiquent en conditions réelles de travail.
  2. Que peuvent être ces chantiers ?
    Les thématiques des chantiers sont très variées comme par exemple :
    1. ouverture de milieu dans le cadre de la DFCI (défense des forêts contre les incendies)
    2. aménagement de berges de rivière dans le cadre de la gestion des inondations
    3. ouverture de sentier
    4. aménagement d’îlots de nidification
    5. plantations de haies
    6. entretien de fossés
    7. dépressage de plantations
    8. réalisation/entretien de brise-vagues, ganivelles
    9. réalisation de sentiers botaniques
    10. ...
  3. Quels outils peuvent être utilisés ?
    Il s’agit pour la plupart de petit matériel motorisé (tronçonneuse, débroussailleuse, visseuse, broyeur…) et des outils à main (sécateurs, cisaille, pelle, râteau, massette, barre à mine...)
  4. Comment se déroule un chantier ?
    Le chantier se déroule sur la journée (mardi ou jeudi selon les classes). Chaque élève manipule une demi-journée (matin ou après-midi), sur l’autre demi-journée il est sur le terrain avec l’enseignante de biologie-écologie.
    A noter en fin de seconde, il y a un chantier d’une semaine.
  5. Quel est le taux d’encadrement ?
    Sur le chantier, il y a au maximum 8 élèves pour un enseignant.
  6. Y a-t-il des équipements de sécurité à acheter ?
    Non, les élèves sont équipés par la région Occitanie avec :
    1. des chaussures anti-coupure
    2. un pantalon anti-coupures
    3. une paire de gant
    4. un casque forestier
    5. un gilet jaune.
      NB : Pour rassurer les parents, les vêtements anti-coupure sont résistants aux tronçonneuses.
    Un bleu de travail est à fournir en début de formation pour les 3 années.
  7. Quelle est la fréquence des chantiers ?
    En moyenne sur la formation il faut compter un chantier tous les 15 jours environ mais cette fréquence varie tout le long de la scolarité.
  8. Les chantiers sont-ils évalués ?
    Oui, tous les chantiers sont notés et certains serviront d’épreuve pour le BEPA TEE (en fin de seconde NJPF) et le Bac Pro GMNF (en terminale).
    De plus chaque chantier fait l’objet d’un compte rendu écrit.
  9. Comment se fait l’entretien/réparations des outils ?
    Ce sont les élèves qui réalisent l’entretien des machines lors de TP à l’atelier.
  10. Y a-t-il un apprentissage de la conduite ?
    Oui mais seulement en classe de terminale. La conduite concerne la mini-pelle et le microtracteur.

Bac Pro SAPAT - Service aux Personnes et au Territoire au Lycée M. L. KING

  1. Ce BAC PRO est-il aussi destiné aux garçons ?
    Tout à fait. Il convient en particulier aux jeunes gens qui se destinent à des carrières au service des autres. : Sapeur-Pompier, Aide-soignant, Infirmier, Ambulancier, Educateur…
  2. Apprend-on à cuisiner ?
    En effet, les bases culinaires sont enseignées mais il ne s’agit pas de gastronomie.
    Les plats réalisés en Cuisine pédagogique sont destinés à des publics fragiles : diabétiques, hypertendus, personnes âgées, femmes enceintes, avec des contraintes particulières à respecter.
  3. Je suis intéressée par les enfants. Puis-je réaliser tous mes stages dans le domaine de la petite enfance, en crèche ou en école maternelle ?
    Non, au cours de la formation, la diversité des publics fragiles est étudiée et un stage avec au moins deux d’entre eux est nécessaire.
  4. Y a-t-il de l’animation dans ce BAC PRO ?
    Oui, les élèves sont amenés à réaliser en classe, puis en binôme ou petit groupe, des actions et projets qui répondent aux besoins du territoire et menées auprès de différents publics.

Pour tous renseignements ou demande de rendez-vous :

Nous envoyer un message

Powered by BreezingForms

Nous appeler

04 68 11 91 19

 


Fil d'informations

JOURNÉE D’INTÉGRATION À CHARLEMAGNE

Afin d’accueillir au mieux les nouveaux étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature, l’équipe pédagogique du LEGTA Charlemagne a choisi de mettre en place des journées d’intégration. L’objectif premier était de permettre aux étudiants, venant d’horizons très divers, de faire connaissance. Au travers d’observations natures et culturelles (comme la visite du sentier sculpturel de Mayronnes), les étudiants ont pu apprécier la diversité de paysages du territoire audois.

Lire la suite...

Mise en place de l'expérimentation «enherbement des vignes»

Vendredi 9 octobre 2020 les étudiants des BTSA Agronomie Productions Végétales et Viticulture-Œnologie ont mis en place une expérimentation sous la direction de l’INREA, l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, sur l’une des parcelles de l’exploitation de l’établissement.

 

Lire la suite...

Etude de la gestion de l'eau

Sortie en séance pluridisciplinaire Ecologie-Science Eco, pour les étudiants de première année BTSA GPN (Gestion et protection de la nature) qui ont participé à la mise en oeuvre d'un Indice Biologique Global Normalisé sur le Tréboul dans le cadre de l'étude du Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau du Fresquel.

 
What do you want to do ?
New mail

Pêche miraculeuse !

Belles prises lors de la sortie de ce mercredi 14 octobre après midi pour l'option pêche,
Les élèves de l'option sont accompagnés et formés par Christian Rapez, enseignant en biologie écologie.
 

Expertise naturaliste en compagnie d'un éminent botaniste

Expertise naturaliste sur le tourbière de Laprade, les étudiants en 2ième année de BTS Gestion et Protection de la nature ont pu profiter des connaissances de Bruno De Foucault, botaniste de renommée nationale.