Le domaine de Charlemagne : De la diversité naît la richesse

Depuis sa création, le lycée Charlemagne a toujours détenus dans son foncier des parcelles viticoles. Compte tenu de l'activité viticole de notre territoire cette filière n'a eu de cesse de se développer au sein de l'établissement avec comme point d'orgue la rénovation de la Cave courant 2017 et l'ouverture du Caveau en avril 2019.

Aujourd'hui sur l’exploitation pédagogique du lycée Charlemagne 23 hectares sont destinés à la viticulture. Notre vignoble est découpé en 3 lots distincts.

  • Les parcelles du Parc au cœur du lycée (en conversion bio depuis 2016)
  • Les parcelles de Cazaban
  • Les parcelles de la Plaine (en conversion bio depuis 2018)

Cette diversité géographique induit des potentiels agronomiques très différents. Tandis que le Parc jouit d’un terroir calcaire idéal pour la vigne, les parcelles de Cazaban sont trop pauvres en matières organiques tandis que celles de la Plaine sont au contraire trop fertiles.

Pour élaborer nos vins rouges, rosés et blancs mis en vente au Caveau, l’exploitation pédagogique du Domaine Charlemagne cultive huit cépages différents.

En rouge :

  • Cabernet Sauvignon
  • Cabernet Franc
  • Merlot
  • Syrah
  • Monarque

En blanc :

  • Viognier
  • Chardonnay
  • Musacaris

Cette diversité agronomique et culturale est une aubaine pour apporter une expérience technique des plus riches à nos élèves, apprentis et apprenants.

C’est aussi un terrain parfait d’expérimentation pour nos équipes pédagogiques qui impliquent leurs lycéens, apprentis et stagiaires dans les travaux menés.

 

Un support vivant pour une pédagogie active

En partenariat avec la Chambre d’Agriculture de l’Aude, l’exploitation pédagogique a développé une collection ampélographique support des cours de reconnaissance botanique composée de :

  • Nombreux cépages différents
  • Porte-greffes
  • Pieds de vignes ornementales

Dans le cadre de leurs cours techniques d’agronomie, d’agroéquipement ou de viticulture, lycéens, apprentis et apprenants participent aux travaux de la vigne (taille, travail du sol, vendange…)

Les analyses de terre réalisées sur nos trois lots aux potentiels agronomiques bien différents fournissent un bon support pédagogique pour la filière viticole permettant l’analyse des données, l’observation et le calcul de la fertilité des vignes.

Produire et transformer pour mieux former et innover.

En tant qu’entreprise agricole, la principale fonction de notre exploitation pédagogique est de produire et commercialiser ses produits. Avec presque 60 ha de terres agricoles, le Domaine de Charlemagne produit du raisin, des légumineuses mais aussi des cultures maraîchères et horticoles. La rénovation de la cave particulière du lycée permet d’effectuer la transformation des vendanges en vin mais aussi en jus. Le caveau de vente attenant à la cave procure un cadre idéal pour la commercialisation des produits de l’exploitation.

 

De cette première mission découle son rôle pédagogique primordial dans l’enseignement agricole : le Domaine Charlemagne offre à nos équipes les moyens d’assurer auprès des élèves et des stagiaires des apprentissages « grandeur nature » leur permettant :

  • d’appréhender les réalités professionnelles, grâce à des mises en situation
  • de se familiariser avec les techniques et les pratiques professionnelles
  • de se préparer aux stages en entreprise et de compléter l’expérience acquise auprès de maîtres de stages
  • d’apprendre à décider à partir d’études de cas concrets
  • de participer à des dispositifs expérimentaux et à des actions de développement
  • de poser des diagnostics territoriaux, biologiques, agri-environnementaux dans un cadre donné
  • de conduire des démarches de projet

Afin de garantir un enseignement innovant à nos élèves et apprenants, l’exploitation pédagogique du LEGTA Charlemagne mène des expérimentations pour privilégier une agriculture durable et diffuser sur son territoire des pratiques respectueuses de l’environnement.

  • Essais sur les couverts végétaux en viticulture
  • Travail sur la qualité de l'eau et sur la biodiversité
  • Réduction des intrants dans le cadre du Programme Ecophyto 2018

De par ses recherches, l’exploitation pédagogique du Domaine de Charlemagne occupe son rôle d’acteur du développement agricole territorial, une fonction qui passe aussi par la vente de produits locaux au caveau.

L’atelier Horticole : un support à la pédagogie

horticultureJusqu’ici les serres de Charlemagne étaient connues pour leurs productions de plants horticoles et maraîchers ouverts à la vente. Désormais, l’exploitation a recentré l’activité des serres sur la pédagogie. Utilisées par la section horticole du lycée et la formation continue, les parcelles dédiées à l'horticulture et au maraichage sont des lieux d’expérimentation et d’acquisition des gestes techniques.

Dans un processus de conversion en agriculture biologique, l’atelier horticole utilise dorénavant des semences et du terreau bio.

Afin de se former aux gestes techniques, se familiariser avec les équipements et observer, l'atelier horticole dispose :

  • De parcelles en pleine-terre
  • De parcelles sous-serres
  • D'une serre chauffée pour la collection étendue de plantes supports à la reconnaissance botanique et aux travaux de multiplication végétale (marcottage, stolonnage…)
  • D'un atelier sous abri pour réaliser les travaux de multiplication végétale et de rempotage
  • Des agroéquipements nécessaires à l'activité maraîchère et horticole (Motoculteur, motobineuse, semoir manuel, motteuse et rempoteuse)

 

Côté lycée

Les Bac pro Productions horticoles, encadrés par leur professeur M. BUISSONNADE bénéficient pour les cours pratiques d’une serre de 25m x 8m et d’une parcelle extérieure de même superficie. Ces deux espaces permettent à nos jeunes de comparer leurs actions sur les cultures sous serre et en pleine terre.

Salades d’hiver et de printemps, oignons blancs, rouges et pailles, fèves, ail et échalotes sont cultivés dés la rentrée par les élèves. Tandis que les terminales assurent le suivi des cultures et mettent en place l’itinéraire de cultures, les secondes et premières se forment aux gestes techniques et observent les conséquences des méthodes culturales utilisées sur les 2 espaces de plantation.

Quelle fierté pour nos élèves de récolter les fruits d’un travail bien mené puisque depuis le mois d’octobre la section horticole du lycée fournit en salades bio la cantine deux fois par semaine !

En parallèle les lycéens travaillent aussi sur les Plantes Aromatiques et Médicinales : reconnaissances, fiches techniques et utilisations : un beau projet à découvrir pendant les Journées Portes Ouvertes

 

Côté formation continue

Les Stagiaires du BPREA encadrés par leur formateur Wallid CHOUCAIR ont accès à une parcelle en pleine terre de 20 m² et d’une mini-serre de 6m x 7m. Futurs exploitants agricoles en maraîchage, les apprenants travaillent en petits groupes sur un arpent de terre. Pour les former à la prise de décision, ils dressent eux-mêmes l’itinéraire cultural, choisissent les variétés à semer, réalisent la pose du système d’irrigation adéquat et l’entretien des cultures.

La production maraîchère est 90 % bio, les stagiaires sont donc formés aux méthodes agroécologiques comme le paillage pour diminuer l’entretien des parcelles, l’irrigation et préserver la vie du sol.

La contrainte principale réside dans le fait que les récoltes doivent être effectuées au mois de juin afin qu’ils repartent avec leur diplôme en poche mais aussi avec leurs légumes !

Si chacun est libre d’expérimenter ses propres méthodes et plantations, le formateur est là pour les conseiller sur les espaces entre les plantations, le choix du système d’arrosage et veiller aux bons déroulement de ces séances de travaux pratiques

Sous-catégories

Fil d'informations

Exposition au CDI du 10 octobre au 7 novembre

AG ALESA et UNSS

L'Assemblée générale de l'ALESA (Association des Lycéens Etudiants Stagiaires et Apprentis) s'est tenue vendredi 04 octobre 2019 : bilan d'activités et élection du nouveau bureau. Projets à venir.

 

 

Fête de la science : "Les dents du sol"

Centre de loisirs de la Cavayère, vendredi 11 et samedi 12 octobre 2019.

Bonneric Sylvain, Foloka Samisoni, Pastor Raymond, Roure Luca, 4 étudiants de BTS APV (Agronomie : production végétale) présenteront dans le cadre d'un PIC (Projet d'initiative et de communication) une animation sur le cycle de la matière dans le sol.

 

Séminaire sur la restructuration des bâtiments

 Deux journées de concertation avec l'ensemble des usagers du lycée : élèves et étudiants, parents, personnel, enseignants et équipe de direction ont pris part lors d'ateliers, à la conception du nouveau bâtiment et à la réorganisation de la circulation au sein de l'établissement.

 

Lire la suite...

Sensibilisation à la surconsommation et pollution des océans

Rendez-vous Plage des Chalets à Gruissan, le 24 septembre, pour les élèves de Terminale STAV Production du lycée Charlemagne et une classe de seconde générale du lycée Martin Luther King de Narbonne pour une journée "#365 Unpacked", organisée par la DRAC, la DRAAF et le conseil régional d’Occitanie.

 

Lire la suite...