Le 14 novembre, nos stagiaires du CAPA Horticulture sont partis avec Anne-Marie SCHNEIDER leur formatrice en botanique à la découverte de la récolte d’olives au Domaine du Moulin de Castillou à Luc-sur-Aude.

Le Domaine du Moulin de Castillou est surtout connu depuis des années pour ses plantes aromatiques et médicinales et ses huiles essentielles distillées sur place. D’ailleurs, en début de formation nos CAPA Horticulture avaient été visiter l’exploitation pour y découvrir la distillerie.

 

Les 10 hectares d’oliviers n’ont été plantés sur les versants sud du domaine qu’en 2003. Composé essentiellement de la variété olivière, typique de la région, mais aussi de picholine et d'aglandau, ce verger encore jeune commence à produire des olives destinées à la trituration. En effet, il faut attendre au moins 12 ans pour obtenir un rendement satisfaisant.

Avec leur entrain habituel nos apprenants se sont donc transformés le temps d’une matinée en coiffeurs pour arbre. En effet, le Domaine du Moulin de Castillou axé sur la culture biologique a choisi d’utiliser le peigne pour son oliveraie. Cette méthode de récolte est la plus adaptée à la production de l’huile d’olive. Elle protège l’arbre et le fruit et permet de s’assurer une bonne qualité d’huile par la suite.

Cependant le grand inconvénient de ce procédé est qu’il prend du temps et nécessite beaucoup de main d’œuvre. Pour réduire ce coût élevé de la récolte, le Domaine du Moulin de Castillou propose à sa clientèle d'y participer moyennant une offre symbolique équivalente à 10 % des olives ramassées. Dans les faits, cela se traduit par une réduction significative sur l’achat de la bouteille d’huile extra-vierge bio.

L’utilisation des filets tendus au sol rend la collecte des olives plus facile notamment en empêchant de mélanger les fruits cueillis des fruits tombés avant la récolte. Ces filets permettent aussi de garantir la qualité de la récolte puisqu’il évite la lésion et la pollution des fruits par le sol.

En quelques heures ce n’est pas moins de 60kg qui ont été ramassés par nos ouvriers horticoles en herbe ! L’équivalent d’une dizaine de litres d’huile puisqu’il faut de 5 à 6 kilos d'olives pour fabriquer un litre d'huile. Du bon boulot !

Une demi-journée de travail enrichissante pour chacun d’eux. L’expérience a été des plus positives aussi pour le Domaine du Moulin de Castillou puisqu’il est question d’établir un partenariat avec le CFPPA des Pays d’Aude pour la prochaine saison de taille, une opération essentielle car sans taille hivernale, l’olivier ne produirait que tous les 2 ans.


Fil d'informations

Journée "Portes ouvertes"

Première journée "Portes ouvertes" site de Charlemagne 16 février 2019

     

Des BTS gestion et protection de la nature à Cuxac-Cabardès

Dans le cadre d’une animation pour le service Espaces Naturels Sensibles (ENS) du Conseil Départemental de l’Aude, des élèves de BTSA Gestion et Protection de la Nature (BTS GPN, Valentin Barrau, Ugo Pena, Helias Guiraud et Nicolas Busquets) sont intervenus dans la classe de Yannick Labenc (CM1, CM2), instituteur à l’école primaire de Cuxac-Cabardès. Cette animation avait pour thème la tourbière de Laprade, une zone humide protégée du département de l’Aude classée en ENS.

C’est autour d’une maquette spécialement confectionnée pour l’occasion que les étudiants ont pu  informer les élèves de CM1/CM2  sur les principales caractéristiques du  fonctionnement de la tourbière ainsi que sur  la Faune et la Flore spécifiques à ce milieu.

Mais le projet ne s’arrête pas là, une autre intervention des BTS GPN est prévue pour le mois de Mai 2019. Cette fois-ci les étudiants emmèneront  les enfants sur le terrain afin qu’ils puissent étudier la tourbière de façon plus pragmatique.

 

LES SCIENCES PARTICIPATIVES S’INVITENT A CHARLEMAGNE

Dans le cadre de leur Projet d’Initiative et de communication (PIC) , Aurélie Monier, Marinette Gonzalez, Sarah Cardin, Clément Perret-Morin,et Emilie Sanchez, étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature ont installé deux mangeoires à oiseaux dans l’enceinte du lycée.

Grâce à l’application BirdLab, disponible sur tablettes et smartphones, ils initient trois classes de seconde générale et technologique à l’observation du comportement des oiseaux sur les mangeoires.

Après identifications des différentes espèces présentes sur le site, les données enregistrées lors de ces séances d’observation sont envoyées au Muséum National d’Histoire Naturelle .

Les étudiants responsables du projet, présenteront ce dispositif au public lors des journées portes-ouvertes le 16 février de 9h00à 12h30.

      

Exposition artistique : les oiseaux de notre région

Lilian Lagoute , Alexandre Lachièze et Clémence Gargallo, Romain Portes, quatre étudiants en BTSA Gestion et protection de la nature sont passionnés d’art et de nature. Pour les journées portes ouvertes du 16 février et du 30 mars, ils nous proposeront une exposition de dessins et photographies sur le thème des oiseaux de la région.

Lilian a réalisé les dessins, Alexandre la plupart des photographies, Clémence a conçu les fiches-espèce qui viennent renseigner chaque épreuve.

   

Lire la suite...

CONFÉRENCE VIGNES ET ASSOCIÉES

Dans le cadre du Projet d'Initiative et de Communication (PIC) 4 BTS gestion et protection de la nature, vont réaliser une conférence sur le thème de la viticulture et des cultures associées. Dans la perspective du programme agro-environnemental pour la France, instauré par le Ministère de l’écologie et du développement durable, le lycée Charlemagne de Carcassonne lance un projet auto-écologie qui portera sur une durée de trois ans.

Lire la suite...