Le 14 novembre, nos stagiaires du CAPA Horticulture sont partis avec Anne-Marie SCHNEIDER leur formatrice en botanique à la découverte de la récolte d’olives au Domaine du Moulin de Castillou à Luc-sur-Aude.

Le Domaine du Moulin de Castillou est surtout connu depuis des années pour ses plantes aromatiques et médicinales et ses huiles essentielles distillées sur place. D’ailleurs, en début de formation nos CAPA Horticulture avaient été visiter l’exploitation pour y découvrir la distillerie.

 

Les 10 hectares d’oliviers n’ont été plantés sur les versants sud du domaine qu’en 2003. Composé essentiellement de la variété olivière, typique de la région, mais aussi de picholine et d'aglandau, ce verger encore jeune commence à produire des olives destinées à la trituration. En effet, il faut attendre au moins 12 ans pour obtenir un rendement satisfaisant.

Avec leur entrain habituel nos apprenants se sont donc transformés le temps d’une matinée en coiffeurs pour arbre. En effet, le Domaine du Moulin de Castillou axé sur la culture biologique a choisi d’utiliser le peigne pour son oliveraie. Cette méthode de récolte est la plus adaptée à la production de l’huile d’olive. Elle protège l’arbre et le fruit et permet de s’assurer une bonne qualité d’huile par la suite.

Cependant le grand inconvénient de ce procédé est qu’il prend du temps et nécessite beaucoup de main d’œuvre. Pour réduire ce coût élevé de la récolte, le Domaine du Moulin de Castillou propose à sa clientèle d'y participer moyennant une offre symbolique équivalente à 10 % des olives ramassées. Dans les faits, cela se traduit par une réduction significative sur l’achat de la bouteille d’huile extra-vierge bio.

L’utilisation des filets tendus au sol rend la collecte des olives plus facile notamment en empêchant de mélanger les fruits cueillis des fruits tombés avant la récolte. Ces filets permettent aussi de garantir la qualité de la récolte puisqu’il évite la lésion et la pollution des fruits par le sol.

En quelques heures ce n’est pas moins de 60kg qui ont été ramassés par nos ouvriers horticoles en herbe ! L’équivalent d’une dizaine de litres d’huile puisqu’il faut de 5 à 6 kilos d'olives pour fabriquer un litre d'huile. Du bon boulot !

Une demi-journée de travail enrichissante pour chacun d’eux. L’expérience a été des plus positives aussi pour le Domaine du Moulin de Castillou puisqu’il est question d’établir un partenariat avec le CFPPA des Pays d’Aude pour la prochaine saison de taille, une opération essentielle car sans taille hivernale, l’olivier ne produirait que tous les 2 ans.


Fil d'informations

Solidarité et citoyenneté pour les BTS de Charlemagne

Carcassonne solidarité, Secours populaire, ATD quart monde, MP2 environnement, Rêves Aude, Epicerie solidaire, Ligue des droits de l’Homme, Bouchons 11, Les amis de Mona, 9 associations locales ont répondu au projet proposé par les documentalistes du lycée Charlemagne. Projet régional de l’enseignement agricole «A l’école de la république 100% citoyen» qui permet de sensibiliser les jeunes étudiants de BTS première année à l’engagement citoyen, le bénévolat, la solidarité …  Cette après midi dense en échanges a permis aux étudiants d’engager une réflexion sur  une implication de leur part dans ses associations pour lesquelles l’humain est le credo.

 

          

 

 

Arrachage et nettoyage de parcelle par les bac pro

Les classes de première Bac Professionnel Horticulture et Viticulture étaient sur l'exploitation du lycée  le mardi 11 décembre pour nettoyer la parcelle de vigne du parc en vue de son arrachage.

 

   

Journée besogneuse

 

Le CFPPA continue son passage à l'ère digitale

Cette année, le CFPPA des Pays d’Aude a eu l’honneur d’être sélectionné au Trophée de la Formation Digitale Mixte organisé par VIVEA.

Lire la suite...

Un concours de taille au cordeau !

Le samedi 1er décembre a eu lieu la fête de la taille au Château de Prat de Cest organisée par l'ASAVPA Aude. Une trentaine de tailleurs audois et des départements limitrophes dont 3 apprentis du CFA de Limoux ont concourus dans une vigne de syrah de 15 ans d'âge.

Lire la suite...

Elèves et étudiants solidaires à nouveau auprès des viticulteurs audois

C'est avec plaisir que les élèves du lycée Charlemagne se sont associés au mouvement extraordinaire de solidarité vigneronne en faveur des sinistrés des inondations dernières.

      

Il est vrai que une heure à quarante élèves équivaut à une semaine de travail pour une personne seule. On peut facilement imaginer le soulagement apporté par une journée de travail à une petite centaine d'élèves motivés. Nos jeunes en plus de la découverte d'une des réalités pratiques du terrain ont pu apprécier aussi la puissance morale et physique de la solidarité dans le milieu agricole, puisque hier nous étions associés à plusieurs centaines de vignerons bénévoles venus de tous les coins du département et même de la région.