Dans le cadre d’un projet coopératif porté par la Chambre d’Agriculture de l’Aude, l’AFDI et la FODEL, un groupe d’éleveurs Burkinabés est venu pour un voyage d’études à la rencontre des éleveurs Audois du 21 octobre au 3 novembre pour découvrir les façons de faire et de transformer les produits de l’élevage.

Hébergé dans un premier temps à La Forge à Quillan le petit groupe a sillonné la Haute Vallée de l’Aude pendant une semaine pour visiter plusieurs d’exploitations et bénéficier d’une vision des plus complètes sur la filière  :

  • Le GAEC de la Borde pour son élevage ovin et son atelier de transformation fromagère
  • Le GAEC des Aouzines un bel exemple de diversification des activités réussies
  • L’élevage caprin de Solange Blachère à Rodome et son atelier de transformation fromagère

Au programme aussi la visite de l’abattoir de Quillan pour se former sur les méthodes et les protocoles de transformation en application en France en termes de découpe et de conditionnement de la viande.

En point d’orgue de cette première semaine, nos éleveurs Burkinabés se sont rendus à la foire d’Espezel. Une première semaine émaillée de belles rencontres et d’échanges enrichissants pour chacun.

La deuxième partie de leur séjour s’est déroulé à Carcassonne où nos Burkinabés ont été hébergés à Notre Dame de l’Abbaye dans le quartier de la Trivalle. Là encore un programme chargé pour partir à la découverte des possibilités multiples de valoriser les produits de l’élevage

  • La ferme du Bosc et ses brebis dont le lait est transformé en glace. Une occasion aussi de découvrir la technique du semi direct
  • La ferme de Berengou et son atelier de volailles qui transforme à la ferme et pratique la vente directe.
  • La ferme Le Villemagnol pour son élevage porcin et ovin et son atelier de transformation (viandes et charcuterie)
  • La ferme Moundy qui produit sur place des yaourts au lait de vache.

Leur séjour à Carcassonne, fut une belle occasion pour quelques formateurs et stagiaires du CFPPA des Pays d’Aude de partager expériences et convivialité autour d’un repas en mode Auberge Espagnole. Entre plats faits maison et spécialités locales, chacun s’est régalé et les échanges ont fusé !

Luc et Marie-Ange, futurs exploitants agricoles apprenants en BPREA ont été particulièrement touchés par les difficultés rencontrés par les éleveurs Burkinabés. L’isolement tout d’abord car dans ce grand pays qu’est le Burkina Faso les exploitants sont éloignés les uns des autres de plusieurs centaines de kilomètres. Le manque de moyens matériels ne permet pas aux agriculteurs de se doter d’un atelier de transformation. On transforme le plus souvent au sein de coopérative et les fromages frais produits à la ferme sont généralement destinés à l’autoconsommation. Enfin si 90 % de la population est agricole, la majorité des parcelles appartiennent au gouvernement qui préfère réserver ces terres à la production de coton plus lucrative.

En dépit du froid automnal, les éleveurs Burkinabés ont été étonnés et très touchés par l’accueil chaleureux dont chacun a fait preuve. Ils ont été surpris par les différents types de valorisation des produits de l’élevage et ont apprécié la gastronomie régionale. Ils sont repartis enchantés par leur séjour et nous attendent de pied ferme pour nous rendre la pareille en termes de découverte et d’accueil. Un beau projet qui va suivre son court.

Une belle rencontre humaine riche d’enseignement pour chacun d’entre nous !

A bientôt au Burkina Faso !


Fil d'informations

Journée "Portes ouvertes"

Première journée "Portes ouvertes" site de Charlemagne 16 février 2019

     

Des BTS gestion et protection de la nature à Cuxac-Cabardès

Dans le cadre d’une animation pour le service Espaces Naturels Sensibles (ENS) du Conseil Départemental de l’Aude, des élèves de BTSA Gestion et Protection de la Nature (BTS GPN, Valentin Barrau, Ugo Pena, Helias Guiraud et Nicolas Busquets) sont intervenus dans la classe de Yannick Labenc (CM1, CM2), instituteur à l’école primaire de Cuxac-Cabardès. Cette animation avait pour thème la tourbière de Laprade, une zone humide protégée du département de l’Aude classée en ENS.

C’est autour d’une maquette spécialement confectionnée pour l’occasion que les étudiants ont pu  informer les élèves de CM1/CM2  sur les principales caractéristiques du  fonctionnement de la tourbière ainsi que sur  la Faune et la Flore spécifiques à ce milieu.

Mais le projet ne s’arrête pas là, une autre intervention des BTS GPN est prévue pour le mois de Mai 2019. Cette fois-ci les étudiants emmèneront  les enfants sur le terrain afin qu’ils puissent étudier la tourbière de façon plus pragmatique.

 

LES SCIENCES PARTICIPATIVES S’INVITENT A CHARLEMAGNE

Dans le cadre de leur Projet d’Initiative et de communication (PIC) , Aurélie Monier, Marinette Gonzalez, Sarah Cardin, Clément Perret-Morin,et Emilie Sanchez, étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature ont installé deux mangeoires à oiseaux dans l’enceinte du lycée.

Grâce à l’application BirdLab, disponible sur tablettes et smartphones, ils initient trois classes de seconde générale et technologique à l’observation du comportement des oiseaux sur les mangeoires.

Après identifications des différentes espèces présentes sur le site, les données enregistrées lors de ces séances d’observation sont envoyées au Muséum National d’Histoire Naturelle .

Les étudiants responsables du projet, présenteront ce dispositif au public lors des journées portes-ouvertes le 16 février de 9h00à 12h30.

      

Exposition artistique : les oiseaux de notre région

Lilian Lagoute , Alexandre Lachièze et Clémence Gargallo, Romain Portes, quatre étudiants en BTSA Gestion et protection de la nature sont passionnés d’art et de nature. Pour les journées portes ouvertes du 16 février et du 30 mars, ils nous proposeront une exposition de dessins et photographies sur le thème des oiseaux de la région.

Lilian a réalisé les dessins, Alexandre la plupart des photographies, Clémence a conçu les fiches-espèce qui viennent renseigner chaque épreuve.

   

Lire la suite...

CONFÉRENCE VIGNES ET ASSOCIÉES

Dans le cadre du Projet d'Initiative et de Communication (PIC) 4 BTS gestion et protection de la nature, vont réaliser une conférence sur le thème de la viticulture et des cultures associées. Dans la perspective du programme agro-environnemental pour la France, instauré par le Ministère de l’écologie et du développement durable, le lycée Charlemagne de Carcassonne lance un projet auto-écologie qui portera sur une durée de trois ans.

Lire la suite...