Les stagiaires du CAPA « Jardinier Paysagiste » viennent d’achever un chantier de création sur notre site de Narbonne sous la direction de leur formateur technique Axel LAMARTHEE. Le massif à l’entrée du bâtiment principal nécessitait un réaménagement complet. En effet, le magnifique palmier qui trônait en son centre et qui a été condamné il y a quelques années à cause du papillon ravageur « Paysandisia Archon » a laissé un vide énorme que nos futurs jardinier ont su combler avec brio !

L’idée principale de ce projet de réaménagement a été de supprimer certains végétaux sans intérêt esthétique pour garder le superbe Yucca elephantipes, le Juniperus taillé en bonsaï, la haie de Lonicera nitida, de contenir la vigne vierge sur le mur et de reformer le cyprès dans l’angle. 

Le troène sur tige a été abattu pour mettre en valeur le Yucca et les rejets de souche seront conservés pour le former en arbuste par la suite.

Nous sommes allés récupérer du bois flotté à Port-la-Nouvelle afin de mettre en place des « clôtures » pour éviter que les élèves ne traversent. Pour s'assurer de la solidité de ces clôtures, il a fallu sceller à la chaux des bois porteurs espacés d’un mètre.

La pouzzolane d’origine a été enlevée et remplacée par un apport de terre végétale. Nos stagiaires ont ensuite dû réaliser une rocaille avec des pierres de taille importante.

Puis ce fut l'étape de la plantation d’un Pinus pinea nana qui sera l’élément central et qui sera formé en bonsaï, de plantes rampantes (Coprosma, Ceanothus), de santolines, jasmins étoilés, bruyères, Juniperus érigés, Taxus media et griffes de sorcière en jardinière de bois flotté !

Axel LAMARTHEE et ses apprenants ont fait le choix de ne pas poser de toile de paillage tissée et de mettre du broyat végétal sur une dizaine de cm d’épaisseur. Enfin pour ajouter au côté pédagogique du chantier, un étiquetage des noms latins de tous les végétaux du massif a été effectué.

Avant

 

 

Félicitations aux 9 stagiaires qui ont travaillé sur ce projet et qui laissent ainsi une trace pérenne de leur passage au CFPPA sur le site de Narbonne. D’autres chantiers sont programmés et/ou en cours !

 

 


Fil d'informations

Vincent Villeminot rencontre les élèves de Sde GT1

PETIT COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE AVEC L’ÉCRIVAIN VINCENT VILLEMINOT

 Par les élèves de 2de GT1 du Lycée Charlemagne de Carcassonne

 

       

Lire la suite...

Le club musique en représentation au Festi'jeune

Les élèves du club musique ont assuré le show, sur le site de l’Arena de Montpellier. Plus de 4000 lycéens de la région étaient présents pour valoriser divers projets menés durant l’année scolaire. Nos élèves ont fièrement représenté l’EPL et l’enseignement agricole. Une très belle journée pleine de rencontres et de souvenirs.

Félicitations aux élèves et à Joaquim, Gael et Vicky pour leur implication auprès des jeunes

     

 

Au forum des collégiens de la Haute-Vallée !

En avril, Mme Ricard et M. Sanchez, enseignants d'agronomie, ont présenté le lycée et ses formations au Forum formation à Limoux.

Lire la suite...

Présentation des travaux EATDD des secondes générales

Les élèves de seconde générale ont présenté à l’ensemble de l’établissement leurs travaux réalisés dans le cadre des cours d’EATDD (Ecologie-Agronomie-Territoire-Développement Durable). Ce module permet de découvrir un territoire donné avec ses activités socio-économiques, le milieu naturel, les productions agricoles et les principes du développement durable.

Le thème d’étude de la classe de Seconde GT2 était cette année scolaire : LA CITÉ DE CARCASSONNE DANS L’ÈRE DU TEMPS

Diaporama et activité gustative sur la nourriture médiévale et les plantes médicinales

Affiches sur les métiers d'hier

Jeu des 7 familles sur le paysage et l'écosystème de la cité

Lire la suite...

La promotion 2018 de jardiniers laisse une belle empreinte au Centre Pierre Reverdy

Les stagiaires du CAPA « Jardinier Paysagiste » viennent d’achever un chantier de création sur notre site de Narbonne sous la direction de leur formateur technique Axel LAMARTHEE. Le massif à l’entrée du bâtiment principal nécessitait un réaménagement complet. En effet, le magnifique palmier qui trônait en son centre et qui a été condamné il y a quelques années à cause du papillon ravageur « Paysandisia Archon » a laissé un vide énorme que nos futurs jardinier ont su combler avec brio !

Lire la suite...